Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

BARTON FINK

Le quatrième film d’Ethan et Joel Coen, triplement primé à Cannes cette année, décrit un univers proche du fantastique où la réalité se mêle au rêve, le rationnel à l’absurde. Dans ce délire onirique, des détails insolites et l’atmosphère étouffante plongent le spectateur dans un malaise profond. La fin kafkaïenne éclaire les intentions, qui peuvent paraître obscures dans un premier temps, des auteurs. La chambre dans laquelle se déroule le film peut être vue comme la métaphore du système hollywoodien contre lequel il ne pourra lutter. Partisan d’un théâtre pour les masses, ancré dans la réalité quotidienne, Barton Fink fera l’expérience de la vie au travers de péripéties dont on ne sait si elles sont ou non le fruit de son imagination.  » Barton Fink  » est aussi une formidable réflexion sur le travail de l’écriture. D’une technique et d’un style totalement maîtrisés, la mise en scène est parfaite (trop ?) mais parvient cependant à nous surprendre : ce qui arrive n ‘est jamais ce qu’on attend. Après  » Sang pour sang « ,  » Arizona Junior  » et  » Miller’s Crossing « , films audacieux, originaux et résolument modernes, les frères Coen confirment qu’ils sont parmi les cinéastes les plus intéressants de leur génération. La composition de John Turturro est remarquable. A. L.