Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

In Extremis

Le miracle par lequel un film de cette qualité a pu voir le jour est inexplicable. Pourtant pleinement assumé par son réalisateur (dixit le dossier de presse) le projet est médiocre de bout en bout. Le scénario est dénué de toute intrigue véritable, les personnages sont inconsistants et bâclés, l’interprétation peu convaincante. Même la participation éclair (une petite scène) de Jean-Claude Brialy est, à ce titre, symptomatique : sans doute la plus mauvaise prestation de sa carrière. De provocations gratuites en revendications pénibles et déplacées, le film abat de l’image « cheap » sur tous les terrains. Le héros, pour bien signifier son mal-être, couche avec des filles, des garçons – attention, il n’est pas homosexuel (? !) – chevauche lunettes noires et moto puissante tout de cuir vêtu et se rebelle parce que la vie est trop dure quand on est riche et qu’on n’a pas de parents. Le propos ne tient jamais la route et dérape parfois pour atteindre des sommets de vulgarité. La scène où l’enfant voit son idole se faire sodomiser dans un lupanar est tout simplement honteuse. Quand, enfin, le héros focalise sa haine pour dénoncer l’hypocrisie de ces post-soixante-huitards (cousins de ses parents) débarqués à Ibiza en hippies et qui, depuis, ont retourné leurs vestes à franges pour faire fortune, on se demande, si tout cela valait un film. Une thérapie aurait probablement suffi et coûté moins cher. Il y a des petits budgets qui paraîssent exorbitants.M.R