Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Une Autre Vie

Après s’être longtemps consacré à la comédie, entre marivaudages et contes à la Rohmer (Changement d’adresse en 2006, Un baiser s’il vous plaît en 2007), Emmanuel Mouret se lance dans le mélodrame. Transition dans sa filmographie, Une autre vie, son septième long métrage, développe les conflits moraux que traversent deux personnages, à travers le coup de foudre d’une pianiste et d’un électricien. Aurore ne parvient plus à exercer son art après la mort de son père. Elle tombe amoureuse d’un simple artisan, étranger à sa condition sociale privilégiée. De cette promesse d’une autre vie possible pour les amants surgit aussitôt un sentiment de culpabilité destructeur. Le questionnement que Mouret aborde ici avec gravité est finalement le même que celui qui était au cœur de ses comédies : faut-il résister ou céder à la pulsion amoureuse, de quelle façon et pour quelles conséquences ? L’opération qui consiste à substituer aux aimables comédies d’inspiration lubitschiennes la veine d’un drame truffaldien en déconcertera plus d’un – comme étonnera, d’ailleurs, la prestation tout en douceur de JoeyStarr, souvent cantonné aux caricatures de bad boy, et qui fait face ici à la belle Jasmine Trinca (Le Caïman, L’Apollonide). Certes, les personnages manquent parfois d’épaisseur, et quelque chose de guindé, dans la mise en scène, contrecarre l’émergence d’une émotion que le récit n’a pourtant de cesse d’appeller. Il n’empêche que cette façon très premier degré d’envisager les enjeux du mélodrame permet au cinéaste – toujours talentueux dialoguiste – d’ajouter une corde à son arc de moraliste. _La.R.