Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Un Prof Pas Comme Les Autres

Parce qu’elle est, plus qu’une composante des sociétés, leur cœur endommagé, leur fabrique secrète, l’école fait figure de terreau fictionnel idéal. Convenons que, de ce côté-là, Un prof pas comme les autres, qui a rencontré en Allemagne un immense succès public (7 millions d’entrées, ce qui explique sa distribution en France), ne problématise pas grand-chose, si ce n’est qu’il trouve à traduire (même sous l’angle d’une comédie bienveillante, moins potache et anachronique toutefois que Les Profs de P-F. Martin-Laval, autre triomphe en salle) les difficultés réelles avec lesquelles compose l’école : le goudron et les plumes, c’est ce à quoi aura droit un enseignant, lequel n’aura plus, dès lors, qu’à riposter au fusil… à peinture. C’est l’affaire de cinq minutes, mais l’enchaînement de ces deux gags produit un effet pour le moins déconcertant. Pour le reste, rien à signaler. Il faut dire que, fondamentalement, tout ça est assez laid. Monté à la truelle, saturé de couleurs criardes, constellé de gags vulgaires (des rots, du vomi, quelques déjections canines : le compte est bon), le film consiste en une invraisemblable enfilade de clichés : jeunes binoclards férus de science, professeurs dépressifs, administration démissionnaire… Les péripéties sont connues d’avance (les premiers de la classe et les cancres feront cause commune, l’atelier théâtre triomphera en adaptant Shakespeare à l’esprit de l’époque), de même que la morale qui en découlera : le supposé “danger public”, en plus d’avoir mis au pas les petits sauvageons (tout ce dont ils avaient besoin, en fin de compte, c’était d’un peu d’attention et d’un bon coup de pied au cul), se sera amendé, révélant le bon fond qui sommeillait en lui. _T.F.