Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Sens De L’humour

Régulièrement présente dans des films d’auteurs (Manuel Poirier, Dominique Cabrera, Robert Guédiguian…), l’actrice Marilyne Canto est également réalisatrice de quatre courts métrages dont Fais de beaux rêves, qui obtint le César en 2006. Elle franchit aujourd’hui le pas du long métrage et se met en scène dans une sorte de suite à Fais de beaux rêves. Si elle admet la part autobiographique de ce récit délicat, elle a souhaité, au-delà de sa propre douleur, exprimer les difficultés universelles d’une renaissance sentimentale après la perte brutale d’un amour. Avec une pudeur qui n’exclut pas une forme de brusquerie, elle montre le combat intime que se livrent en elle l’aridité de la colère et le besoin des sens, la perfection idéalisée du passé et la trivialité d’un présent obstiné. Son Élise, toujours en mouvement par crainte de ne plus se relever, refuse l’obstacle. De celui que la mort a ravi à Élise et Léo nous ne saurons presque rien : une clarinette, une montre et un passeport restitué par un hôtelier, et voilà tout. À travers ces quelques objets pourtant, par la grâce et la retenue de sa réalisation, faite essentiellement de plans-séquences, Marilyne Canto rend justement compte de l’insupportable présence de l’absence. Elle filme aussi avec une grande finesse la circulation des sentiments entre ses trois protagonistes. Antoine Chappey, son compagnon à la ville, incarne avec bonheur la solidité, la constance et la gaieté de Paul ; le jeune Samson Dajczman apporte à Léo une spontanéité subtilement mêlée de mélancolie. L’attention aux personnages, leur excellente interprétation, la sincérité du propos et sa limpidité formelle signent la réussite de cette histoire simple. _M.D.