Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Secret De La Pierre De Lune

Les petits qui, en 2008, ont découvert Lotte, petite chienne espiègle de Gadgetville, sont probablement trop grands aujourd’hui pour en apprécier la suite, laquelle reprend les codes de Lotte au village des inventeurs, le premier volet : une animation désuète à laquelle s’agrègent des effets 3D pas toujours très heureux, des couleurs vives – voire criardes – et un scénario gentiment déjanté, articulé cette fois-ci autour du périple de Lotte et d’Aldebert (désigné, au générique, sous le nom de Klaus…). Partis sous un prétexte bien mince (l’oncle retrouve une vieille chaussure) à la recherche de deux pierres, ils devront affronter nombre de situations délirantes, à l’image d’un musée de la toile d’araignée ou d’un labyrinthe de pluie, avant de résoudre l’énigme de ces pierres aux étranges pouvoirs. Ils seront suivis tout le long par deux petits lapins, très sympathiques au demeurant, qui entretiennent le mystère. Avec ce petit film (1h15, durée déjà longue pour les plus petits), le cinéma estonien essaie tant bien que mal de défendre ses spécificités mais peine à faire le poids face aux mastodontes des studios de l’Ouest, qui rivalisent de trouvailles visuelles spectaculaires et d’écoles cinématographiques, qui misent sur des techniques plus caractéristiques (marionnettes ou motion capture, aquarelle ou encre de Chine…). Le rythme est assez lent et les idées de scénario, bien qu’originales, n’ont pas le charme psychédélique des Moomins par exemple, plus à même de faire sourire également les plus grands. Les adultes risquent donc de s’ennuyer ferme devant un style de graphisme qui leur rappellera furieusement leur enfance. _M.Q.