Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Au Secours, J’ai 30 Ans !

Il serait malhonnête d’encourager quiconque à sacrifier 8 ou 9 euros pour constater en salle l’ampleur des dégâts, mais lorsque AU SECOURS, J’AI 30 ANS ! gagnera le petit écran (pour lequel il est d’ailleurs formaté), ne le loupez pas ! Cette première réalisation de Marie-Anne Chazel peut – hélas ! – prétendre à une assez triste exemplarité : du scénario à la mise en scène, des dialogues à l’interprétation, quasiment rien ne fonctionne. « Au secours », oui…! L’histoire, librement transposée du « Club de la dernière chance » de Marian Keyes, se présente comme une réflexion douce-amère sur la « crise des trente ans » : elle n’est qu’une succession mal ficelée de clichés bobo-parisiano-branchés, vite exaspérants. La lourdeur de la mise en images, jusqu’au plan final inclus (arrêt sur image et ralenti complètement loupés), détruit les rares effets comiques prévus par le scénario. Certes, une ou deux trouvailles arrachent quelques sourires ; mais ils ne sont guère légers, les effets en question. Il faut beaucoup de finesse, par exemple, pour parvenir à faire rire d’un « demeuré » (Loïc) : rendons justice au courage de Bruno Flender et oublions ce que M-A. Chazel nous fait subir avec son personnage. Enfin, comme parmi les rôles principaux seule Nathalie Corré parvient à peu près à tirer son épingle du jeu, les trop brèves apparitions de Christian Pereira et Annie Grégorio sont presque salvatrices.Ch.B.