Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Rôle De Ma Vie

Passer du petit au grand écran est un virage périlleux. Malgré ses talents de pilote automobile, Frankie Muniz, alias Malcolm, est allé, en la matière, droit dans le mur. Révélé à la même époque par une autre sitcom, Scrubs, Zach Braff avait déjà dévoilé un réel talent d’auteur avec le très apprécié Garden State. Aidan, le personnage qu’il incarne ici, semble d’ailleurs un proche parent du Andrew qu’il campait dans son premier film : acteur dont la carrière a du mal à décoller (et c’est un euphémisme), cet ado attardé doit affronter la réalité lorsque son père lui annonce qu’il n’a plus que quelques jours à vivre. Le rôle de sa vie, on l’aura compris, ne va donc pas être celui qu’il s’évertue à chercher de casting en casting, mais bien celui de père, fils, mari et frère qu’il s’est longtemps refusé à jouer. Soit le portrait d’un homme au carrefour de ses rêves et de ses choix, en pleine réflexion sur ses racines, via la religion et la filiation notamment. Moins original que Garden State, moins réussi surtout (amputé de quelques longueurs inutiles, il aurait sans doute été plus efficace), ce second opus reste néanmoins un agréable divertissement, Braff s’en donnant à cœur-joie en terme d’écriture, et enchaînant vannes et punchlines. Si certaines tombent à plat, d’autres font mouche, et les seconds rôles, les deux enfants en tête, sont parfaits (mention spéciale à la jeune Joey King). Désireux d’attendrir sans cesse son public, Braff abuse toutefois de certains ressorts dramatiques assez grossiers. S’il est loin d’être parfait, Le Rôle de ma vie conforte toutefois cet acteur venu de la sitcom en tant que véritable auteur. Et ça, c’était loin d’être un rôle gagné d’avance. _G.A.