Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Ritournelle

Depuis l’excellent La Vie d’artiste en 2007, Marc Fitoussi creuse en toute indépendance, sur le terrain relativement miné de la comédie française, un sillon léger et gracieux. Constant dans sa fidélité à la comédie, il se balade cependant entre des sujets assez différents les uns des autres. Ainsi, après la comédie policière sophistiquée Pauline détective, on le retrouve cette fois dans un univers anti-glamour au possible : le quotidien d’un vieux couple d’éleveurs de bovins, un peu encrassé par la routine. Mais pour autant rien ne change fondamentalement. Car Fitoussi est de ces cinéastes qui, quel que soit ce qu’ils racontent, savent investir leurs films de qualités proprement humaines (que l’on imagine être les leurs) : l’humour, le charme, la tendresse, la générosité, la délicatesse, la bienveillance… Pourtant ici le début est plutôt poussif, et les personnages semblent d’abord caractérisés à traits relativement épais. Mais sans tarder, le film parvient finalement à se lancer et se met à pétiller avec une belle légèreté. Fitoussi fait le choix de décrire – et résoudre – une crise de couple sans drame et sans hystérie, en n’en passant que par des choses douces. À l’image de ce mot de “ritournelle”, qui évoque autant l’univers naïf et sucré des chansons de variété que l’œuvre de Gilles Deleuze (qui l’a doté d’une portée philosophique), le film réussit avec grâce à combiner un goût de la légèreté dénué de toute ironie avec un vrai sens de la complexité des choses humaines. Enfin, Isabelle Huppert (déjà exceptionnelle dans Copacabana, le deuxième film de Fitoussi), évolue ici avec une fraîcheur et un naturel parfaits, dans un univers pourtant on ne peut moins taillé pour elle. _N.M.