Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Maintenant Ou Jamais

Voici un film sans prétention, sur lequel on n’a guère envie de s’acharner, mais qu’il est pourtant bien difficile de sauver. Autour d’un braquage prétexte, on assiste à la rencontre entre Juliette, jolie mère de famille, et Manu, ténébreux mais ô combien séduisant jeune homme sortant de prison. Malgré son vague parfum de réalisme social, le scénario reste terriblement faible, le déroulement des plus prévisibles, et aucune véritable originalité ne vient relever l’ensemble. Le pari du cinéaste de concentrer son récit exclusivement sur ses deux héros conduit à un manque de souffle, de crédibilité et de rythme, laissant en définitive un sentiment de pauvreté plus que d’épure. Le seul autre personnage qui parvient à peu près à exister est Charlie, le mari de Juliette, qui voit, sans rien y comprendre, sa femme s’absenter, faire des recherches tard dans la nuit et ne rien lui confier de ce qu’elle a en tête. Il est malheureusement peu développé et cantonné à sa fonction de gêneur dans la relation naissante entre les deux seuls vrais protagonistes de l’histoire. Le côté cliché de l’argument narratif n’aura sans doute pas échappé à Serge Frydman, que l’on a connu comme un scénariste de talent avant Mon ange, sa première réalisation. Alors qu’a-t-il donc voulu raconter avec cette intrigue cousue de fil blanc ? Une rencontre improbable ? Oui, mais la distance entre les deux héros a tôt fait de se réduire, le voyou étant en réalité des plus fréquentables. Une mère de famille devenue braqueuse pour sauver sa famille ? Oui, mais la réalisation du délit, techniquement, manque trop de vraisemblance pour que l’on puisse y croire. Reste une vraie alchimie entre Leïla Bekhti et Nicolas Duvauchelle, intenses et touchants. _G.R.