Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Une Lettre Ne S’écrit Pas

Une Lettre ne s’écrit pas raconte une histoire à la tonalité mélodramatique, s’articulant autour de deux fils narratifs. Une trahison amoureuse se noue dans le sud de la France, avec accent méridional appuyé, vieilles rancunes ressassées, et issue tragique sur la place de l’église. Et un récit, au ton plus contemporain, décrivant une passion amoureuse qui essaie de se réinventer à chaque instant. Elle consumera les deux amants. Pourtant, cette quête de l’inédit se résume à manger des corn flakes dans la rue, ou se balader tout nu dans une grande surface. Et puis, au milieu du film, il y a une scène étrange, avec une dame du CNC. Cette dame donne un avis négatif sur un scénario qui ressemble étrangement à celui du film que nous sommes en train de voir. Et face à cette grosse pelote de pellicule mélangeant une sorte de Pagnol 2.0, le Truffaut des Deux Anglaises, et une mise en abyme du film dans le film, le spectateur est bien embarrassé. Parce qu’il est plutôt d’accord avec la dame du CNC : trop de personnages, de clichés immémoriaux, et de circonvolutions gratuites. C’est un film qui se perd, puis se dissout dans ses postures. Cette vision pré-pubère de la passion amoureuse et de la création artistique, y croit-il vraiment ? Il semble que non, mais ce n’est pas sûr. Présenter une critique de son film dans son film pourrait être une bonne idée. Mais alors pourquoi ridiculiser la personne qui l’énonce ? Cette citation, comme une balle dans le pied, ouvre le film et clôt ce commentaire : “Le réalisateur veut passer pour un petit malin… Mais on ne rentre pas dans le film car ni l’histoire, illisible, ni les personnages, ni la grammaire ne nous y invitent.” _J.C.