Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Héritiers

Après une carrière de productrice et deux réalisations naïves et maladroites (Ma première fois et Bowling, sortis en 2012), Marie-Castille Mention-Schaar semble ici avoir trouvé le bon sujet. Les Héritiers raconte ce que le jeune Ahmed Drame a vécu pendant son année de Seconde au lycée Léon-Blum de Créteil, à l’initiative de sa prof d’histoire, Anne Anglès, qui appartient visiblement à cette catégorie d’enseignants qui puisent leur autorité dans leur amour du métier. Bien sûr, d’aucuns critiqueront la réalisation, trop lisse, et le casting, policé et pas toujours crédible (Noémie Merlant et Geneviève Mnich, par exemple, ont dix ans de plus que leur rôle). On pourra toutefois leur objecter que la réalisatrice ne cherche pas à faire du style, mais simplement à témoigner d’une expérience éducative. C’est, certes, du cinéma consensuel, mais c’est aussi une œuvre pédagogique (dans tous les sens du terme) et édifiante (dans le bon sens du terme) ! En effet, Les Héritiers est une leçon sur la vie en groupe, montrant clairement les valeurs du travail collectif dans une société éclatée, et il réussit son pari quand le rôle principal de la “prof courage”, tenu par l’excellente Ariane Ascaride, s’efface au fur et à mesure que les jeunes se lancent dans leurs recherches : ils s’approprient alors le récit et multiplient les micro-fictions qui, bien que convenues, rendent le film cohérent et émouvant, justifiant la formule inscrite sur l’affiche : “En comprenant l’Histoire, ils vont forger la leur”. La rencontre avec l’ancien déporté Léon Zyguel constitue ainsi un point de bascule, comme cela avait été le cas en 2009 avec la vraie classe : la confrontation avec un témoin de la Shoah apporte, en effet, une force pédagogique incomparable. _M.B.