Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Gimme Shelter

Si la chanson des Rolling Stones à laquelle le film emprunte son titre est considérée comme l’une de leurs meilleures, on ne peut qu’espérer que Ron Krauss, dont les principaux faits d’armes se résument jusqu’ici à quelques obscures productions pour la télévision américaine, saura faire mieux la prochaine fois. Car ce Gimme Shelter là ne devrait pas marquer les esprits. On nous y conte l’histoire – éprouvante mais belle, et vraie de surcroît, et à ce titre encore plus belle, faut-il comprendre – d’une ado poursuivie par la poisse, entre une mère violente et toxicomane et une grossesse non désirée. Le film s’adosse à ce postulat, pour ensuite tisser un récit laborieux qui voit la jeune fille chercher un toit et une famille d’adoption dans une ambiance clairement misérabiliste. Si le scénario, mielleux, est un condensé de clichés et de personnages privés de la moindre substance, la mise en scène est également aux abonnés absents et, faute de rythme et de relief dans l’enchaînement des péripéties, le film n’a de cesse d’ennuyer. Gimme Shelter aurait pu trouver son salut grâce à ses interprètes, qui sont loin d’être des débutants. Mais, pour ce qui est de leur direction, c’est encore raté. Tentant la transformation physique façon Monster, Vanessa Hudgens ne rencontrera pas, dans la catégorie, le succès de l’oscarisée Charlize Theron. L’ex-égérie Disney se montre peu subtile et, à chacune de ses répliques, en fait des tonnes, quand Rosario Dawson ou Brendan Fraser échouent, eux aussi, à relever le niveau. Mièvre et balourd, Gimme Shelter ne se montre guère plus passionnant qu’un téléfilm du dimanche après-midi. _G.A.