Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Éclat Du Jour

Dans ce film hivernal, le jour éclate sous la neige, que ce soit à Hambourg ou à Vienne. Assez original, L’Éclat du jour mêle la fiction au documentaire, les personnages aux vrais gens, tel Philipp Hochmair qui interprète son propre rôle. Voilà donc un comédien très occupé, tant à Vienne qu’à Hambourg, revendiquant le plaisir de vivre plusieurs vies en même temps, d’être libre en s’introduisant dans la peau des autres. Subtilement, le film ne révèle pas son vrai visage tout de suite, mais seulement au terme d’une séance de démaquillage. Son portrait est celui d’un bourreau de travail, assez obsédé par son métier, voire par sa propre personne : il faut voir sa fierté lorsqu’il porte le bas-relief le représentant ou quand il lit un article relatant son trou de mémoire à Hambourg. Mais les réalisateurs l’obligent à prendre du recul en lui inventant un oncle “circassien” en provenance de Rome, interprété par Walter Saabel. Et précisément, celui-ci travaillait déjà dans un cirque à Rome, voici quatre ans, dans La Pivellina, précédent film déjà semi-documentaire de Covi et Frimmel. Cet homme généreux et débonnaire, avec sa force tranquille, rappelle à Philipp que le monde existe en dehors des scènes de théâtre. C’est alors qu’intervient une autre dimension, incarnée par Victor, le voisin moldave, qui rappelle au devoir de présence dans la vie réelle. Victor aura-t-il la force de surmonter ses handicaps dus à sa situation précaire ? Encore une fois, c’est Walter qui l’aide mais, hélas, les réalisateurs ne parviennent pas à rendre vivante cette troisième partie, se contentant d’un dispositif atone et trop convenu. _M.B.