Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Divin Enfant

Après Une avalanche de cadeaux, téléfilm allemand de 2007 avec Martina Gedeck, voici un deuxième remake de Tomten är far till alla barnen, film suédois sorti chez nous en 2000 sous le titre de Happy Christmas ! Le scénario de Monika Rolfner mettait en place une belle mécanique à gags construite sur un postulat certes un peu tiré par les cheveux mais dont le contexte suédois était plus crédible que celui du vignoble de Saint-Émilion, censé être un fief bourgeois ringard (du moins selon le réalisateur). De surcroît, cet environnement n’est pas crédible à l’écran : l’architecture du bâti, les paysages du vignoble et le climat enneigé évoquent nettement plus les coteaux de Moselle, où le film a été tourné, que le Bordelais ! Plus dommageable, le scénario devient un vaudeville à la française plombé par un comique de répétition sans invention, la phrase leitmotiv étant : “Tu as couché avec Sarah… je veux dire, récemment ?”. La gaudriole mise en scène ici est à la fois poussive, grasse et dénuée d’humour. Il y avait quand même mieux à dire sur le désir de maternité ou sur les familles recomposées ! Les acteurs ont alors du mal à défendre un projet aussi caricatural. Une fois de plus, Sami Bouajila arrive à faire des miracles. Natacha Lindinger et Christophe Corsand sauvent aussi quelques scènes, en revanche Pascal Demolon (Radiostars, Lulu femme nue) déçoit un peu, et Guillaume de Tonquédec (Barbecue, SMS), déclinant une fois de plus le même emploi, lasse. Enfin, Géraldine Pailhas semble se demander autant que nous ce qu’elle fait là. Après Le Déménagement, Pur week-end et Le Coach, on attend toujours une comédie marquante signée Olivier Doran… _M.B.