Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Dickie Roberts Ex-enfant Star

Apparemment, l’Amérique est très préoccupée de ses nombreux ex-enfants stars. C’est du moins ce que laisse entendre et voir DICKIE ROBERTS, comédie soi-disant irrévérencieuse sur les us et coutumes d’Hollywood. À la limite, pourquoi pas ? Traité avec ce qu’il faut de cynisme, ce thème aurait pu être l’occasion de voir Hollywood en pleine introspection, luttant contre ses petits démons intérieurs. Hélas, avec DICKIE ROBERTS on patauge plutôt dans un mix étrange entre Mireille Dumas et AMERICAN PIE, le tout lesté d’une morale digne des meilleurs Disney. C’est donc incroyablement indigeste, et les gesticulations graveleuses de David Spade (qui, lui, paraît assez mal parti pour devenir une star) n’arrange rien à l’affaire. Elles sont juste bêtes. Côté scénario, on peut, histoire de ne pas mourir idiot durant le film, tenter un parallèle un peu surréaliste avec un Pasolini. En effet, à l’instar de l’ange de THÉORÈME, Dickie s’immisce dans un doux foyer pavillonnaire dont il va révéler les scories latentes et amener ses habitants à découvrir leur vraie nature. Mais, ici, point de subversion, d’ambiguïté et encore moins de pertinence psychologique : tout se termine sous le sapin de Noël, dans la joie, la bonne humeur et la certitude que si on le veut vraiment, on peut devenir une star. Bref, un film profondément inutile dont le seul intérêt réside dans le fait de repérer les nombreux figurants ex-enfants stars. C’est dire l’ennui…J.N.