Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Deux En Un

Et revoici les Farrelly ! À la limite du bon goût (quoique, à la réflexion, ils l’aient souvent franchie !) dans leurs précédents opus, ils nous donnent cette fois-ci à voir un film bien moins outrancier. Liant humour et émotion, ils parviennent souvent à faire rire sans arrière-pensée. Il reste bien quelques touches de politiquement incorrect (il faut tout de même bien que le film soit signé), mais elles passeront sans douleur, même pour les mieux-pensants des spectateurs. Par quelle magie ? Celle de la tendresse qu’éprouvent très visiblement les scénaristes-réalisateurs pour leur couple de héros. Bob (M. Damon tout en retenue) et Walt (inénarrable G. Kinnear) ne sont jamais présentés comme des « freaks » : ce sont deux personnes à part entière, et chacun a son propre lot de problèmes, névroses ou rêves. DEUX EN UN s’apparente donc moins à un jeu de massacre sous acide (DUMB AND DUMBER ou MARY À TOUT PRIX) qu’à une ode, extrêmement touchante, à la différence. Si certains regretteront la raréfaction des « potacheries » énormes, les autres se réjouiront de ce revirement (entamé avec moins de succès dans L’AMOUR EXTRA-LARGE). Ici, on parle d’amour vrai ! Les Farrelly nous auraient-ils concocté une bonne vieille comédie romantique ? Pas forcément : il reste toujours des gags visuels proches du burlesque et de savoureux dialogues. Mais les Farrelly parviennent enfin à modérer efficacement leur propos pour se mettre au service de leur scénario (et non l’inverse) : il se font plaisir, et nous le font partager !l.R