Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Dernière Nuit

La Dernière nuit, film désargenté, produit dans des conditions proches de l’amateurisme, aurait pu respirer la liberté, pour s’être affranchi des contraintes de productions classiques, à l’image du surprenant Donoma de Djinn Carrénard, tourné par un réalisateur débutant en compagnie de novices, et avec seulement 150 euros en poche ! Franck Llopis, producteur, scénariste, réalisateur et acteur disposant pourtant d’un CV fourni, livre, lui, un film dénué du moindre intérêt, ce que le manque de budget ne saurait excuser. Il a choisi de tourner avec des élèves de l’école d’acteurs Côté Cour, où lui-même est professeur, une histoire écrite spécialement pour eux, le tout secondé par une équipe ultra réduite. La démarche, méritoire et plutôt hors-norme, est à saluer. Pour le reste, circulez, y a rien à voir ! Voulant faire plaisir à tous ses élèves, Llopis a créé une pléiade trop importante, et pour tout dire inutile, de personnages qu’il ne parvient jamais à développer, cette nuée de portraits ne servant à rien d’autre qu’à leur propre promotion. De plus, en totale roue libre, aucun n’arrive à convaincre. Quant au scénario, naïf et invraisemblable, orné de dialogues pathétiques et de situations risibles, pseudo-réflexion sur la disparition de la créativité dans un monde qui n’a rien de futuriste, il est si affligeant qu’il semble l’œuvre d’un collégien peu inspiré. Le tout est desservi par une mise en scène terne, accumulant longueurs, inepties et fausses bonnes idées (comme le recours au Noir & Blanc). Contrairement à ce qui se passe à la fin du récit, il semblerait ici que tout talent ait bel et bien déserté le plateau. _G.A.