Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Dead Or Alive 3

DEAD OR ALIVE 3 s’ouvre sur des extraits de vieilles séries B futuristes. Plus tard, on assiste à la découverte du 7e art par un petit garçon. Ce film s’affirme donc ouvertement comme nourri de cinéma, et conçu comme un hommage. Ici plus que jamais, les références (à la science-fiction, et surtout au cinéma de Hong-Kong) importent davantage que l’histoire proprement dite. Miike s’amuse à filmer des combats chorégraphiés par Chench Lee (RUSH HOUR), et à imaginer le futur avec les moyens du bord, dans ce qui ressemble assez à une version parodique de BLADE RUNNER. Bref, il se fait plaisir. Le charme de DOA FINAL vient donc de sa légèreté, et de son statut de curiosité résolument inclassable. Mais hélas, il séduit beaucoup moins que les deux chapitres précédents. En effet, on a le sentiment qu’ici, le coeur n’y est plus. Et que l’urgence, qui jusque-là stimulait chez Miike une stupéfiante énergie créative, ne le conduit cette fois qu’au bâclage. Certes, l’atmosphère générale est étonnante, mais les détails ménagent bien moins de surprises que ce à quoi le cinéaste nous avait habitués. De plus, le film, tourné en vidéo, semble être présenté dans une version piratée sur internet, et offre une des pires qualités d’images que l’on puisse imaginer. Reste la toute fin. On attendait Miike au tournant pour voir comment il allait conclure ce triptyque démentiel. Et bien, sans toucher au coup de génie, il déniche tout de même encore une de ces idées bien absurdes dont il a le secret… Ce qui vaut tout de même le détour.N.M.