Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Confidences Trop Intimes

Après le tandem Hallyday-Rochefort (L’HOMME DU TRAIN), P. Leconte nous offre un nouveau duo, sur canapé celui-ci. Dans ce film « d’appartement », le scénario et la réalisation jouent sur le non-dit, le voilé-dévoilé, installant le mystère et le trouble dans une relation subtile, d’une totale pudeur gestuelle, mais pleine de sous-entendus. Remarquable directeur d’acteurs, Leconte dose habilement empathie et distance, observant ses personnages avec une bienveillance un peu taquine. Rarement F. Luchini aura été aussi retenu, en écoute active avec rigueur et tension. Quant à S. Bonnaire, superbement photographiée, elle livre ici des territoires plus complexes de sa personnalité, jouant avec intelligence et intuition le mélange d’innocence et de crudité, de calcul et de vulnérabilité écrit dans sa partition. Malgré sa ténuité apparente, le scénario déploie peu à peu des arrière-plans qui entraînent le spectateur dans un suspense psychologique, dont même le dénouement, ouverture lumineuse sur une vie neuve, laisse suggérer d’autres ramifications. Bien que d’une certaine gravité, cette cure analytique hors normes est parsemée de traits d’humour qui surgissent comme des bouffées d’oxygène. Leconte épingle gentiment quelques tics d’analysant, éparpille quelques lapsus drôlement révélateurs, et octroie à Luchini une récréation en forme de jerk endiablé ! Original et généreux, Leconte nous charme une fois encore avec un univers juste un peu décalé, et la première rencontre cinématographique de deux immenses comédiens.M.D.