Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Collateral

Dans le cinéma populaire américain, le scénariste est toujours à la place de Dieu. Dans le monde qu’il propose, rien n’est gratuit, rien n’est hasard, rien n’échappe au sens et à la morale. COLLATÉRAL appartient clairement à ce cinéma-là. En effet, dans ce scénario un peu balourd, tout est construction. Ici, tout événement, toute parole un peu appuyée, finira inévitablement par rimer avec autre chose, qui lui donnera sens à la fin du film ; et on le sait d’emblée. Le cadre est donc étroit et susceptible d’agacer. Mais M. Mann (HEAT), en bon classique qu’il est, sait utiliser la contrainte, et la transcender en sollicitant toute la puissance de son style. Ainsi, ce récit ordinaire, aux péripéties convenues, va-t-il se retrouver doté d’une atmosphère envoûtante. À la faveur de la nuit (qui donne son unité de temps au film), Mann enveloppe ce thriller dans une sorte de douceur paradoxale. Il retranscrit le climat langoureux qui fait qu’en nocturne, les rapports et les perceptions n’ont rien de commun avec celles du jour. Par ailleurs, dans les figures imposées (suspense ou « gunfights ») il réussit encore quelques beaux morceaux de bravoure. Toutefois Mann souffre toujours du même travers : en voulant allier les structures du cinéma hollywoodien le plus basique avec une tentation contemplative digne du cinéma d’auteur le plus exigeant, il avance sur un fil. Ce qui donne des moments de synthèse assez magiques, mais aussi d’autres où il bascule d’un côté ou de l’autre : celui de la lourdeur ou celui de l’ennui.N.M.