Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Closed Circuit

Auteur du remarquable Boy A, John Crowley délaisse le drame intimiste pour s’exercer cette fois-ci au thriller politico-judiciaire, avec tout ce qu’il suppose de machinations et de suspense. Et si Londres a bel et bien connu des actes terroristes en 2005, l’attentat ici relaté est, lui, totalement fictif. Le procès du présumé coupable va alors donner des sueurs froides à deux des avocats en charge de l’affaire, anciens amants de surcroît. Dès lors, Crowley multiplie les zones d’ombre, au fil d’un canevas paranoïaque – en la matière, le film n’est pas sans évoquer, par exemple, La Firme de Sidney Pollack ou The Ghost Writer de Roman Polanski – où les héros ne peuvent se fier à rien ni à personne pour mener à bien leur tâche, en raison des brûlantes vérités qu’ils s’apprêtent à découvrir. En effet, les services secrets de Sa Majesté pourraient être impliqués et la sûreté publique, ainsi que l’équité de la justice, menacées… Mais ces questions ne sont hélas qu’effleurées, Crowley leur préférant une trame plus classique – chargée en action et en rebondissements -, dont les quelques promesses d’originalité sont sacrifiées sur l’autel du rythme. La mise en scène est néanmoins soignée, recourant notamment au montage parallèle ou, via les images qu’enregistrent la vidéosurveillance londonienne, à la caméra subjective. Eric Bana et Rebecca Hall tirent quant à eux leur épingle du jeu en avocats pris au piège, contraints de lutter pour leurs propres vies, quand leur histoire de cœur n’est judicieusement traitée qu’en filigrane. Si Closed Circuit ne révolutionne en rien le genre, il n’en reste pas moins un divertissement sans prétention, qui se regarde sans déplaisir. _G.A.