Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Chemin De Croix

Ours d’argent du scénario et prix œcuménique du festival de Berlin de 2014, Chemin de croix est le premier long métrage distribué en France de Dietrich Brüggemann, jeune réalisateur allemand dont les précédents, Neun Szenen (2006) et Cours si tu peux (2010), également co-scénarisés avec sa sœur Anna, avaient pourtant été remarqués dans moult festivals. Pour traiter des ravages de l’intégrisme religieux – catholique, ici, celui des disciples de Mgr Lefebvre – auquel ils furent confrontés directement, D. & A. Brüggemann ont choisi de nous faire partager, vivre même, la destinée tragique d’une jeune adolescente (admirable Lea van Acken) se réfugiant dans le choix de la quête de sainteté, obsédée par la peur de déplaire à Dieu et à une mère aveuglément fanatique, laquelle agit en toute bonne conscience (Franziska Weisz, impressionnante). Dès la première scène, où un prêtre intégriste, jeune et séduisant, assène son message de combat et d’intolérance, un calme captieux imprègne la réalisation et la construction du film : 14 séquences, reprenant les 14 stations du “chemin de croix” du Christ, en plans fixes (sauf trois courts moments où la caméra se déplace) aux couleurs froides. On ne peut s’empêcher de penser à Michael Haneke, mais les Brüggemann font preuve par ailleurs d’une réelle originalité, notamment dans le traitement des situations et des autres personnages (Bernadette, sa joie de vivre et sa foi toute simple, le père, complice veule du fanatisme de son épouse…). Toutefois, à force de maîtrise, comme chez Haneke de nouveau, cette mise en scène peut aussi apparaître comme une rigidité affectée, au service d’un récit démonstratif. _Ch.B.