Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Cette Sale Terre

Librement adapté du roman de Zola « La Terre », cette première fiction d’A. Kötting, présentée dans la collection « Les excentriques du cinéma anglais » confirme le talent original et dérangeant de l’auteur de GALLIVANT, un documentaire personnel et loufoque. Ici, la terre est vraiment sale, glauque, fangeuse et putrescente à souhait, au diapason des personnages, englués dans la tourbe et dans leur destin, dans l’alcool et la rancœur, dans la dureté du quotidien et dans l’absence d’espérance. Zola, en concentrant crimes, inceste et naturalisme cru, souhaitait dénoncer l’abjection d’une société. Kötting, lui, avec la même crudité, à la limite du haut-le-cœur, ne juge pas ses personnages. Il les dépeint comme des primitifs, archétypes intemporels d’une humanité agrippée à la glaise qui la fait vivre si mal. « Le ciel bas et lourd pèse [ici littéralement] comme un couvercle » sur cette communauté enfoncée dans ce paysage de début du monde. L’étranger, seule ouverture possible sur un autre horizon, sera chargé de tous les maux et chassé. La réalisation malaxe supports, textures différentes, images d’archives et sons décalés, rendant la ligne narrative flottante, dans une sorte d’expérience cinématographique organique. Le spectateur, précipité par à-coups dans le sang et les humeurs corporelles, plongé dans un univers brutal, inculte, traversé d’éclairs de compassion et interprété avec force et talent, sort groggy, épaté ou dégoûté, mais pas indifférent.M.D.