Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Ceci Est Mon Corps

Jérôme Soubeyrand, scénariste pour la télévision et le cinéma, réalise ici un premier long métrage à la forme étrange. Le film fait en effet alterner une partie fictionnelle, racontant l’exploration par un prêtre des plaisirs de la chair, avec des entretiens documentaires entre le réalisateur et des “spécialistes” de deux ordres : les philosophes Michel Serres et Michel Onfray, qui reviennent, à travers les épîtres de Saint Paul, sur les fondements de la séparation du corps et de l’esprit dans le christianisme, et le psychanalyste transgénérationnel Bruno Clavier, qui aide l’auteur à remonter le fil de son arbre généalogique, jusqu’à trouver l’existence d’un arrière-grand-père curé. Cette forme très libre, ainsi qu’un ton intelligemment drôle, sont d’abord assez séduisants. Les comédiens (Marina Tomé en tête) viennent largement compenser, par leur jeu naturel et vivant, le manque de moyens techniques du tournage. La galerie de portraits brossée par le réalisateur est immédiatement sympathique. Mais la baisse de rythme finit par venir du propos même du film : la partie fictionnelle s’essouffle, en effet, rapidement dès lors que l’on a compris que le prêtre Gabin allait finir par coucher successivement avec les trois colocataires… Il semble alors que toute cette histoire n’ait pour but que l’énonciation d’une thèse plutôt simpliste et résumée dès la première scène : il faut s’approprier notre corps sans tabous, de façon libre et spontanée. Les passages documentaires, eux, apparaissent touffus et redondants ; quant à la “quête des origines” du réalisateur, elle alourdit d’un sérieux artificiel ce qui aurait pu rester une modeste comédie légère. _F.B-P.