Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Cause Toujours !

Une commode incommode (ÇA IRA MIEUX DEMAIN), un bouquet anonyme (C’EST LE BOUQUET !) et maintenant une poignée d’irréductibles mites qui envahissent la cuisine : Jeanne Labrune a un certain génie pour trouver les points de départ de ses films. Détonateurs délirants, ces menus objets et insectes sont également des points de rupture pour les personnages, dévoilant leurs névroses quotidiennes, leurs petits travers absurdes et cocasses. C’est-à-dire les nôtres, pour peu qu’on se reconnaisse dans le milieu (intello-gaucho-bourgeo-parisien) décrit. Avec CAUSE TOUJOURS !, la réalisatrice reprend donc les principes quelque peu élitistes de ses deux précédents films et achève d’imposer un genre, la « fantaisie », où se mêlent en pagaille quiproquos insensés, situations inattendues, dialogues saugrenus, réflexions psychanalytiques et grands numéros d’acteurs (on recommandera tout particulièrement la tirade de Darroussin sur la campagne). Dans ces fantaisies, la parole est toujours suspecte, c’est-à-dire susceptible de révéler, par quelque judicieuse association d’idées, les tréfonds inconscients de la pensée. Aussi ce nouvel opus innove-t-il quelque peu en faisant le silence : un muet (Richard Debuisne, coscénariste et complice de longue date de la réalisatrice) va focaliser l’attention de tous. De longues séquences silencieuses font alors parler les images. Une manière salutaire d’exciter l’imagination d’un spectateur qui aurait pu, jusque-là, se sentir exclu de ces fantaisies.C.L.