Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Catacombes

Claustrophobes, s’abstenir ! L’action se situe dans les catacombes parisiennes (d’où le titre…), mais le voyage n’a rien d’une visite touristique conventionnée. En vrac, les héros (une bande de jeunes à la recherche de la pierre philosophale) se coincent la jambe dans d’étroits boyaux, plongent dans des puits vertigineux, rampent dans des couloirs remplis d’ossements ou croulent sous des éboulis avant d’être agressés par toutes sortes de créatures surgies du noir. Petite série B horrifique, Catacombes a le mérite de ne pas trop se prendre au sérieux. Sans prétention, le film est aussi sans intérêt. Le réalisateur John Erick Dowdle, qui a signé En quarantaine, le remake américain de [Rec], use et abuse de tous les procédés d’épouvante traditionnels (images gore quasi subliminales, bande-son lancinante, gros plans soudains, etc.). Il cède également à la mode actuelle du “found footage” (astuce de scénario : chaque personnage porte une caméra sur sa lampe frontale, dont les rushes constituent le film), sans pour autant justifier ce parti pris (d’où viennent les images tournées ? comment, par qui ont-elles été montées ?) ni même s’en amuser (par exemple en jouant sur les possibilités de multi-caméras). Quant au scénario, tout en étant un mauvais copier-coller de celui de The Descent, il puise dans un imaginaire archéologique à la Indiana Jones, mais se contente d’énigmes dignes de celles du Père Fouras. À voir les héros passer d’une salle à l’autre en déchiffrant des messages cryptés, le spectateur finit par se demander si Fort Boyard n’est pas l’unique référence de Catacombes. Cinéphiles, s’abstenir. _C.L.