Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Casablanca Driver

Après ROCKY, RAGING BULL ou WHEN WE WERE KINGS, CASABLANCA DRIVER vient fièrement apporter sa contribution à la longue histoire d’amour entre la boxe et le cinéma. Naturellement, l’œuvre étant écrite, réalisée et jouée par M. Barthélemy, fameux membre des Robins des Bois, on peut s’attendre à une coloration décalée, voire parodique, de son noble sujet. Ainsi l’humoriste s’empare du destin de Casablanca, « plus mauvais boxeur de tous les temps », sur le point de rencontrer le champion du monde en titre. Clairement sous l’influence du déjà cité WHEN WE WERE KINGS de Leo Gast, Barthélemy, dont c’est le premier film, choisit une forme documentaire détournée, principalement calquée sur la pompeuse série « Hollywood Stories ». L’ironie cultivée par le film provient bien sûr de la dimension improbable du personnage, autour duquel se déploient tous les témoignages : une sorte de Forrest Gump boxeur. L’angle très strict choisi par le cinéaste pour examiner la vie de son héros peut sembler un peu léger sur la durée d’un long métrage. Mais cette forme mineure, assumée comme telle, permet au film d’échapper à la dimension léchée de RRRRRRR !!! [v.p. 500], qui, dans son faste, contredisait l’aspect presque anar de l’humour des Robins des Bois. Ici, la forme rejoint mieux le fond, et donne une parodie bien menée, ayant le courage de pousser jusqu’au bout l’hypothèse absurde de son point de départ, et retrouvant ainsi, enfin, un peu de l’absurde qui a fait la gloire télévisuelle de Barthélemy et de ses complices.S.G.