Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Boys Like Us

Portrait de trois amis gays aux prises avec les affres de la trentaine, Boys Like Us, deuxième film de Patric Chiha (après Domaine en 2010) se voudrait une comédie échevelée, en même temps qu’il semble ambitionner de capter un peu de l’air du temps. Difficile, hélas, d’être en empathie avec ces trois têtes à claques crapahutant dans les hauteurs de Ramsau, paisible station de sports d’hiver autrichienne, et que Chiha cantonne le plus souvent à des archétypes (ce qui, en comédie, n’est pas en soi problématique), mais tout en prenant soin de les désamorcer, comme pour se défausser (“On a été un peu homo-cliché, aujourd’hui, non ?” commente ainsi un personnage). Boys Like Us souffre surtout de son récit mécanique (il faut bien que ses héros se fâchent, pour qu’ensuite ils se réconcilient), et ni les passages ouvertement comiques, reposant sur des antagonismes grossiers (en Autriche, des pancartes indiquent, jusque dans les sentiers de montagne, les consignes d’hygiène et de bienséance, quand deux des trois héros, français, sont éminemment désordonnés) ou des gags éculés (une gamelle en remonte-pentes, une descente hasardeuse en tyrolienne), ni l’apparition, d’un kitsch consommé, d’une simili Nina Hagen, ne parviennent à dissiper l’agaçante facture douce-amère dans laquelle se drape le film. En toute fin, une scène de drague (lorsque l’un des personnages tente de séduire un garçon deux fois plus jeune, et perçoit le fossé qui l’en sépare) semble enfin trouver la bonne cadence, l’angle juste, mais il aura fallu pour cela que le récit sépare – brièvement – ses héros, leur laisse un peu de champ. Signe qu’entre ces trois-là, quelque chose ne passait décidément pas. _T.F.