Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Benjamin Gates Et Le Trésor Des Templiers

« Un type vivant dans les années 30, aventurier et archéologue, maniant le fouet comme personne : ça vous rappelle quelque chose ? BENJAMIN GATES lorgne très, très fortement sur les INDIANA JONES. La superbe en moins. Car Jon Turteltaub n’est pas S. Spielberg, et il se contente de mettre en image une histoire sympathique mais vaguement opportuniste. Vous ne connaissez pas encore « Da Vinci Code », le grand carton de l’année en librairie ? Les scénaristes recyclent certains ingrédients qui font le succès du livre, à savoir les liens entre la franc-maçonnerie et le pouvoir, la légende des Templiers… Ce qui, au bout d’un moment, fait beaucoup d’informations pour le spectateur. On apprend ainsi que Washington et Benjamin Franklin étaient franc-maçons, que la Déclaration d’Indépendance est très facilement volable (en plus, on nous dit comment) ou que le FBI sait parfois se montrer particulièrement accommodant ! Le film relève de la leçon d’histoire (américaine) assez scolaire, et ne fait guère le poids face à son illustre modèle. N. Cage, trop effacé, se montre en deçà de ses récentes prestations (ADAPTATION. ou LES ASSOCIES !) et D. Kruger se contente malheureusement de jouer l’atout féminin de charme pour continuer sa carrière hollywoodienne. Pendant deux heures, le spectateur devra donc suivre (avec plus ou moins de plaisir) les péripéties de l’aventurier dans un monde volontairement aseptisé. BENJAMIN GATES est peut-être une production Bruckheimer, mais c’est avant tout un film estampillé Disney, donc grand public. »MI.G.