Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Basse-normandie

Si l’on en croit Patrick Eudeline (qui collabora jadis avec Simon Reggiani au sein du groupe punk Asphalt Jungle), BASSE-NORMANDIE serait un film rock. Voilà au moins une première façon d’appréhender cet objet totalement étrange, à la fois sauvage et conceptuel, qui nous est livré sans clé et sans notice. Tout comme DE FORCE AVEC D’AUTRES, le premier long-métrage de Reggiani (1993), celui-ci est un hybride entre documentaire (ou « home movie ») et fiction. Un alliage de « pris sur le vif » et de reconstitution, où les non-acteurs jouent leurs propres rôles. Reggiani coréalisant ici avec sa femme, Patricia Mazuy (SAINT-CYR), il résulte de tout cela un touchant mélange entre autoportrait pudique et portrait amoureux. Car, même si Simon parle peu, ne se raconte pas du tout, et laisse souvent la vedette aux chevaux, c’est bien lui le centre du film. En creux, on discerne les grandes lignes de son parcours : un passé tumultueux (suggéré par la musique, et son visage de rescapé), une retraite à la campagne, et puis une volonté de sortir de son trou, de prendre à nouveau des risques et la parole (Dostoïevski lui fournissant les mots). Cachée derrière les apparences d’un reportage France 3 sur l’élevage ou le spectacle vivant, c’est en fait cette histoire, fiévreuse et romantique, qui nous est contée. Alors, à mesure que le charisme de Reggiani infuse, et que des scènes d’intimité (forcément fausse) viennent élargir le cadre, l’ennui cède progressivement la place à un mélange de fascination et d’attachement.N.M.