Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Balade Entre Les Tombes

Contrairement aux apparences, Balade entre les tombes, adapté du polar éponyme de Lawrence Block (issu d’une longue série mettant en scène le détective Matt Scudder, incarné autrefois par Jeff Bridges dans Huit millions de façons de mourir de Hal Ashby) ne se borne pas à filer le train-train des “Liam Neeson movies” (un héros badass et taciturne, quelques sales types à traquer) qui, depuis le premier opus de la saga Taken, ont fait de l’acteur le roi du box-office. C’est ici tout un thriller nineties dont Scott Franck (The Lookout) ravive, avec un plaisir palpable, quelques-unes des figures. Ainsi, le récit se déroulant en 1999 (époque à laquelle les téléphones cellulaires sont l’exception), il s’agit encore, pour l’époux d’une femme enlevée, de courir les cabines publiques, d’où les ravisseurs lui communiqueront leurs instructions – la cabine est alors filmée comme pur motif, autant que comme rouage narratif, d’un cinéma révolu. D’autant plus qu’une série de flash-backs ressasse des événements survenus en 1991, comme si Scott Frank cherchait à encapsuler la décennie, quand les dialogues évoquent ironiquement la peur du bug de l’an 2000. Problème : souffrant de sa noirceur quelque peu affectée (en guise de générique de fin, une reprise du Black Hole Sun de Soundgarden, autre renvoi littéral à l’imaginaire nineties), le film tend à se figer dans le “normcore” tristounet (manteaux amples et sombres, survêtements informes) de ses personnages. Reste l’épatant Liam Neeson, dont émane toujours un magnétisme, une présence indifférents à la qualité de ses films, et auxquels on ne peut que souhaiter, à l’avenir, des emplois plus singuliers. _T.F.