Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Babysitting

Sur les traces de Michaël Youn, avec qui il a fait ses armes, du Morning Live à Fatal, Nicolas Benamou réalise, avec Philippe Lacheau, une comédie légèrement déjantée, plutôt tendre et familiale, bien que l’idée de départ soit de faire un Very Bad Trip à la française. Le point fort de ce divertissement sans prétention est à chercher du côté d’une bande d’acteurs décidés à s’amuser et à s’affirmer dans l’exercice de la réplique qui tue. Philippe Lacheau, sous ses faux airs de Owen Wilson, incarne un candide enrôlé malgré lui dans une histoire qui le dépasse. Tarek Boudali et Julien Arruti forment avec lui un joyeux trio d’adolescents attardés. La présence au casting de Philippe Duquesne, en policier abruti, ajoutée à quantité de panouilles cocasses – à l’image des copains auxquels personne ne dit que la fête n’est pas déguisée, interprétés par le duo du Palma Show – est également appréciable. Le scénario use d’un procédé très en vogue, mais utilisé le plus souvent dans les films d’épouvante : le found footage (reportage amateur en caméra subjective, censé avoir été tourné par les protagonistes du récit). Ces séries de plans-séquences réservent des surprises au spectateur, qui peut s’attendre à des images dans l’esprit trash de Projet X (dont les jeunes personnages finissaient par détruire un quartier au lance-flamme). Le film n’en paraît que plus spontané. Pas léger pour autant, Babysitting accumule les clichés (le foot, la fête foraine, le fils en manque d’amour) et semble avoir été conçu comme une simple suite de sketches. Il en résulte une pochade qui ne se prend pas au sérieux et offre, çà et là, quelques trouvailles amusantes, mais qui, sous son emballage à la mode, reste extrêmement convenue (et convenable). _G.T.