Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Au Premier Regard

Premiers émois, premiers baisers, apprivoisement de l’autre et de soi, affirmation de son autonomie : Au premier regard est un film de premières fois. Reprenant les trois personnages et acteurs d’un précédent court métrage (Eu nao quero voltar sozinho, remarqué dans de nombreux festivals en 2010), le réalisateur brésilien Daniel Ribeiro passe au long et franchit, lui aussi, une nouvelle étape, une “première fois” qui s’annonce prometteuse, même si, en tant que tel, son scénario n’est pas des plus originaux. Celui-ci consiste, en effet, en une classique peinture de l’adolescence comme âge des possibles, des tâtonnements, des tentations et des tentatives – autrement dit, tous les clichés qui irriguent aussi bien le plus mélancolique des films d’auteurs que le moindre “teen movie” à la mode. Mais Ribeiro parvient à faire entendre là, discrètement mais sûrement, une petite voix singulière, douce et sensuelle. D’abord parce que, filmant son trio de comédiens avec une complicité certaine, il redistribue adroitement les cartes des sentiments (amour, amitié), pour laisser s’épanouir et triompher – comme une belle évidence plutôt que comme une revanche ou une provocation – l’homosexualité des deux personnages masculins. Ensuite parce que, en choisissant comme protagoniste principal un jeune aveugle (bien que l’acteur Ghilherme Lobo, extraordinairement crédible, ne le soit pas), il ouvre son film à tout un éventail de sensations (odeurs, toucher, goûts, sons). Par petites touches habiles, son film traduit ainsi toute la surprise de cet amour qui, s’il frappe “au premier regard”, n’en bouleverse pas moins un à un – et durablement – tous les sens. _C.L.