Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Au-delà Des Frontières

Rolando Colla s’attaque ici à plusieurs sujets difficiles : la mémoire, le respect des réfugiés… Il souhaite que les événements de Bosnie, qui sont les sujets de son film (il se déroule en 1993), ne soient pas oubliés. Il a le sentiment que le souvenir de la Seconde Guerre mondiale est en voie de disparition, et l’illustre en montrant les rares survivants, dans le dernier hospice d’anciens combattants, ainsi que par les souvenirs d’Agnese : le retour de son père, aliéné par la guerre et qui la terrifie. Tous ces souvenirs, qu’elle a refoulé lorsqu’elle était petite fille, ressurgissent au contact de ce qu’elle voit en Bosnie. Son deuxième sujet (le sort des réfugiés), est incarné par Reuf, traqué par la police, mal accueilli et humilié en Suisse. Colla déclare avoir voulu tourner un film humain plus que politique. Hélas, il ne réussit ni l’un ni l’autre, ce qui est grave quand on veut traiter de sujets aussi importants. En effet, on ne croit à aucun de ses personnages. La charmante fille de l’ancien combattant, dont est amoureux le médecin militaire progressiste, Agnese, l’architecte turinoise touchée par la grâce et la séduction de Reuf, qui laisse tout tomber pour aller découvrir les horreurs de la guerre dans les Balkans, les dévoués membres des ONG, la petite-fille de Reuf infirme mais soignée avec dévouement : aucun cliché ne nous est épargné. Ce film prouve que, sauf à avoir beaucoup de talent, le mélo n’est sans doute pas le meilleur médium pour aider les spectateurs à prendre conscience du monde dans lequel ils vivent.C.R.