Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Ana Real Women Have Curves

Patricia Cardoso est une Colombienne immigrée aux États-Unis. Comme beaucoup de réalisateurs débutants (Ana est son premier film !), elle s’est fortement identifiée à son héroïne. Le scénario est adapté d’une pièce de théâtre de Josefina Lopez dénichée par le producteur George LaVoo. ANA est-il un film de communauté qui ne s’adresse qu’aux seuls immigrés latinos ? Sûrement pas. Portrait de famille autant que témoignage sociologique, ANA est avant tout l’histoire universelle de la femme à l’heure de ses choix : études ou travail, giron familial ou autonomie, virginité ou jouissance… Car aux USA, le puritanisme n’est pas que dans le camp des protestants. La caméra de Patricia Cardoso s’efface derrière le scénario. Elle dépeint avec justesse le regard macho sur les femmes, le choc des cultures en Californie, la soif de promotion sociale et les difficiles conditions de travail des ouvrières immigrées dans les petites entreprises. Elle dénonce sans dogmatisme idéologique l’exploitation des plus démunis par le système. On ne s’ennuie pas pour autant, et l’on rit même avec plaisir devant cette formidable comédie humaine, devant ce microcosme plus vrai que nature. Les personnages sont émouvants ou facétieux, et leurs interprètes assez convaincants. America Ferrera, qui fait ses premiers pas devant une caméra, a reçu un prix d’interprétation au festival de Sundance. Lupe Ontiveros, reine des seconds rôles, lui donne gentiment la réplique. Le happy end parachève le tout : le rêve américain est sauf !
C.C.