Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Amour Sur Place Ou À Emporter

Ils avaient été adoubés sur les planches par le public et la critique avec leur spectacle mêlant stand-up et boulevard. Forts de ce succès, les deux comédiens du Jamel Comedy Club, Amelle Chahbi et Noom Diawara, ont logiquement choisi d’adapter Amour sur place ou à emporter pour le grand écran, avec le soutien de leur bande. Ils signent donc une énième comédie sur les couples mixtes, au moment même où Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu ? (avec… Noom Diawara) cartonne en salles. La première partie, qui n’évite pas les clichés sur les jeunes trentenaires et l’intégration, est laborieuse, peu aidée par une séquence d’introduction assez ridicule (où il faudrait que l’on rie du langage fleuri de l’héroïne), une mise en scène très plate et une bande-son agaçante. On s’ennuie. Et puis, peu à peu, la mayonnaise prend, grâce à l’évidente complicité entre la pétillante brunette et le jeune black très blagueur, qui forment, à l’écran comme au théâtre, un couple diablement sympathique. Quand ils se cherchent, ils se trouvent toujours. Les répliques fusent, les situations cocasses s’enchaînent en évitant le romantisme bébête qui d’ordinaire prend le pas sur la comédie, même si (et encore heureux !) on sait que tout ça va bien finir. On ne peut compter que sur eux car les seconds rôles sont malheureusement à la peine (notamment ceux des collègues de travail du Starbucks, stéréotypés). En résulte un film très inégal où, à quelques scènes réellement amusantes, succèdent d’autres totalement ratées, voire vulgaires, comme cet improbable cours de danse moderne, avec le guest Fabrice Éboué qui range ses élèves… par ordre de cul. On a vu plus fin. _M.Q.