Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

All Night Bodega

L’auteur de ALL NIGHT BODEGA, le Français F. Olivier, fut réalisateur télé pendant des années et cela se voit. Pour cette Suvre, il s’est courageusement déplacé à New York, afin de filmer à cru la rue américaine et sa dure loi, se concentrant pour cela sur le destin d’une adolescente portoricaine paumée, prise entre la loi des gangs et une vie d’une harassante normalité. Pour pimenter l’intrigue, le personnage d’un inspecteur y est injecté, amenant à la fois une figure morale sur la tragédie et une passerelle bien pratique vers le genre policier américain télévisuel. Car, si le réalisateur clame avoir suivi une voie proche du documentaire, ses choix esthétiques, tels la caméra à l’épaule ou le montage rapide, renvoient bien plus aux sujets de séries tels que « New York Police Blues » ou « 24 h chrono » qu’au réalisme le plus dur. Sans doute parce qu’Olivier préfère très platement filmer ses protagonistes frontalement, en oubliant entièrement de faire vivre le décor, la ville, ou même la scène dans son enjeu. Il braque juste la caméra sur l’action ou sur celui qui parle, rejetant totalement les notions de regard et de hors-champ, certes un peu ringardes mais malgré tout d’une importance souvent sous-estimée. Reste l’énergie indéniable de l’actrice principale, animant un film rythmé qui se regarde sans déplaisir mais qui n’ajoute aucune nouvelle piste au débat soulevé, contrairement à « New York Police Blues ». La télé est donc peut-être bien l’avenir du cinéma.S.G.