Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Albert Est Méchant

On ne peut même pas se mettre en colère contre ce film navrant car il est fait avec application et se termine à la manière d’une fable cocasse. Un père voulait donner une leçon de vie et de « vraie liberté » à son fils… Mais la morale est convenue. On nous l’a déjà servie mille fois, et déjà avec M. Serrault, le bougon qui cache un cœur en or derrière sa misanthropie (mais l’HIRONDELLE… et LE PAPILLON valaient mieux), dans la grande tradition de « l’anar de droite » anti-fric et anti-autorité. Il y a là une contestation purement idéaliste de notre société. Où est le courage politique à se moquer de parvenus caricaturaux et de résidents « pétochards » (sic) ? Où est le talent quand on se complaît dans des décors laids (sous prétexte de critiquer les lotissements des nouveaux riches), et quand le contrepoint (la maison au bord de la rivière) n’est qu’une carte postale folklorique ? Où est l’honnêteté intellectuelle à prôner une vie fruste, naturelle et vraie, quand on base l’argumentaire sur un mensonge et une supercherie ? Cela plombe a posteriori le scénario en le rendant incohérent, artificiel et totalement invraisemblable (comment Albert peut-il traficoter aux Bermudes alors qu’il n’a pas le téléphone ? Pourquoi sa barque est-elle toujours sur la rive d’en face ?… Arrêtons là !). Changeant de registre à chaque scène et livré à lui-même, Serrault cabotine à outrance et nous assène UN INDIEN DANS LA VILLE, version vieil anar. Le grand acteur nous doit maintenant quelques revanches. M.B.