Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Agents Secrets

Parmi les genres les plus dénigrés dans le cinéma français, l’espionnage figure en bonne place. F. Schoendoerffer y tente courageusement sa chance, après un premier essai plutôt réussi dans le polar (SCÈNES DE CRIMES). Les premiers instants d’AGENTS SECRETS donnent le ton, avec une poursuite particulièrement violente, aboutissant à la mort inattendue d’un personnage. Le cinéaste pose ainsi les bases de son projet, croisant sa propre approche, sèche et réaliste (rappelant LES PATRIOTES d’Éric Rochant), avec une vision plus ample et spectaculaire, en provenance du cinéma populaire. Sur une intrigue inspirée de l’affaire du « Rainbow Warrior », le film se découpe en deux parties. La première relate, assez mécaniquement, l’opération. La seconde évoque, quant à elle, la remise en cause par les personnages de leurs vocations. Un schéma classique du genre, donc, illustré par le réalisateur de manière audacieuse, mais bancale. Le dépouillement de l’approche psychologique se couple étrangement avec les quelques scènes d’action. Ce grand écart fait tendre le film vers le statut de « blockbuster d’auteur à la française ». Le rythme s’en ressent, notamment par manque de clarté. Quant aux comédiens, ils font ce qu’ils peuvent pour leurs personnages, hélas trop formatés pour vraiment toucher. L’ambition de l’œuvre est pourtant sincère, et Schoendoerffer a prouvé qu’il a du talent. Hélas, dans AGENTS SECRETS, il cherche et expérimente au détriment de l’œuvre… Mais peut-être au bénéfice de la prochaine.S.G.