Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

À La Poursuite Du Roi Plumes

L’une des thématiques les plus difficiles à aborder avec les enfants (hors de l’univers festif et commercial d’Halloween) est celle de la mort. Elle est néanmoins incontournable. Parce que la mort fait partie de la vie, et parce qu’il faut s’éloigner de ses parents pour grandir, dans bon nombre de films pour enfants un être cher disparaît, tandis que les petits continuent, seuls ou presque, leur parcours initiatique. Johan, lui, a besoin de retrouver sa mère dans l’autre monde, où elle a été emportée, afin que son père cesse d’avoir peur pour lui. À la poursuite du Roi Plumes s’attache ainsi à la quête de son jeune personnage. Dans ce récit épique, clairement empreint de mythologie, le valeureux garçon déploie toute son énergie pour retrouver sa mère. Le style de l’animation et le choix du lapin comme animal anthropomorphique en font, a priori, un film qui s’adresse aux plus jeunes, mais son inspiration mythologique lui confère un caractère plus complexe, bien que le réalisateur danois Esben Toft Jacobsen ne l’exploite pas suffisamment. Certains rebondissements semblent artificiels (pourquoi le père de Johan le laisse-t-il seul ?), certaines options scénaristiques ne convainquent guère. Même s’il y a bien quelque chose de l’univers de Miyazaki chez le monstre marin Mora, qui incarne la mort, une dimension sympathique chez Bill (ce chien anarchiste qui, condamné à entretenir le royaume, cherche éternellement à le fuir), et même si Johan, le jeune lapin fougueux, est plutôt attendrissant, À la poursuite du Roi Plumes s’essouffle assez rapidement, faute de transcender le thème du deuil. _G.T.