Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

Qui A Peur De Vagina Wolf ?

À voir arriver Anna Margarita Albelo dans son costume en forme de vagin géant lors de la première scène, on craint un instant le film-manifeste provo-foutraco-ni-fait-ni-à-faire plus propre à déclencher l’ennui que l’effondrement du patriarcat. Fort heureusement, il n’en est rien. Qui a peur de Vagina Wolf ? est une autofiction dans laquelle la réalisatrice met en scène sa peur de passer à côté de sa vie et sa tentative pour sortir de son inertie existentielle. À 40 ans, elle n’a pas de petite amie, vit dans un garage et n’a plus réalisé de film depuis belle lurette. Il est temps de se bouger. L’inspiration lui vient sous la forme d’une jeune et jolie actrice rencontrée par hasard. Quel meilleur prétexte pour passer du temps avec la donzelle que de lui proposer de tourner un film ? Nous voici donc bientôt au cœur du tournage, à hauts risques sentimentaux, de la nouvelle œuvre d’Anna. Tensions, malentendus, vieux dossiers qui refont surface à l’occasion d’une scène improvisée… Ce ne sera pas un long fleuve tranquille. Il y a donc un fil conducteur, celui de la crise de la quarantaine, se mêlant à la trame d’un film de tournage. Le résultat se suit sans ennui mais ne décolle jamais vraiment, faute d’une écriture plus fouillée et d’une mise en scène plus subtile. Tout est trop explicatif, et la progression de l’intrigue est trop classique pour surprendre. Les personnages auraient mérité un traitement plus fin. La légèreté et l’autodérision voulues par l’auteure finissent par ressembler à de la nonchalance. Le film n’en a pas moins une fraîcheur et une inventivité charmantes et ne manque pas de pertinence sur les affres de la quête amoureuse. _G.R.