Warning: Cannot assign an empty string to a string offset in /home/www/fdcprod/wp-content/themes/hague/inc/template-custom.php on line 161
Search for content, post, videos

5 Films Courts

LES ÉPOUSAILLES mis à part, il existe une constante dans cette série de courts-métrages : l’enfance. On peut donc voir un rapport d’affinité entre ces films et leur thème. Le court est, à l’image de l’enfance, un état en devenir, accompagné d’une recherche de reconnaissance. La première réaction d’un jeune metteur en scène est généralement de parler de lui, de la façon dont il s’est construit. L’enfance est, évidemment, le lieu de cette création. Un lieu, mais aussi un enjeu, mis à mal, on peut le voir dans ces films, par l’adulte, conscient ou inconscient, dont les actes peuvent avoir de terribles répercussions. Le court-métrage, comme la nouvelle, reste une forme peu reconnue, peu ou pas distribuée, et qui nécessite un art spécifique de la concision et de la forme. Malheureusement, il ne restera, visiblement à jamais, qu’un tremplin vers le long. Dommage ! LA VIE EST A MOI rend hommage au « Ciné-club », à Claude-Jean Philippe et à Patrick Brion, qui ont pu faire découvrir le cinéma aux gens de province, ceux qui n’ont pas accès à la multiplicité parisienne des choix et des découvertes. Beaucoup d’entre nous leur doivent de grands moments. LUNE est un film sensible, où enfance, solitude et cinéma interfèrent. De grands cinéastes, par le passé, ont traité le sujet. LE SILENCE, D’ABORD aborde, lui, la pédophilie du point de vue de l’enfant, entre jeu et traumatisme, entre secret et vie sociale. Un cinéma, parfois encore malhabile, mais dont on est curieux de voir comment il va grandir.Ch.A.