Search for content, post, videos

Demy tout entier À propos de la ressortie de la filmographie Jacques Demy

Chantons la vie, chantons les rires et les pleurs : en association avec Arte, Ciné Tamaris édite un coffret rassemblant toute la filmographie de Jacques Demy. Réalisé avec minutie par sa femme Agnès Varda et leurs enfants, le coffret propose, pour accompagner tous ses courts et longs métrages, des interviews de sa famille (tant biologique que cinématographique), ainsi que de remarquables documentaires signés Varda. Demy tout entier : la robe couleur du temps, les tapisseries éclatantes, les marins dans les ports de province, les hasards et coïncidences… Le travail était titanesque, les droits de certains films étant éparpillés dans le monde entier.

L’équipe de Varda nous offre même une reconstitution des courts d’animation réalisés par Demy adolescent. Demy avait déclaré “Mon idée est de réaliser cinquante films tous liés les uns aux autres, dont les sens s’éclaireront mutuellement à travers des personnages communs”. Mais son projet de comédie humaine “en-chanté”, a été freiné par divers aléas de production, et est resté inachevé à sa mort, en 1990. Cette intégrale permet cependant de placer côte à côte ses treize films, et de relever les délicieux chassés-croisés : on retrouve par exemple les personnages de Lola dans Model Shop et Les Parapluies de Cherbourg.

Ce coffret permettra aussi de découvrir des films restés rares (comme Le Joueur de flûte, avec Donovan, ou Lady Oscar, inspiré d’un manga japonais) ou de redécouvrir le bouleversantUne chambre en ville, injustement boudé par le public en son temps… Il permettra enfin un regard nouveau sur ses films les plus célèbres. Car l’univers de Demy n’est pas fait que de princes et de princesses qui fument
la pipe en cachette en se gavant de pâtisseries. On ne voit pas Peau d’Âne de la même manière enfant ou adulte. Le monde de Demy, en apparence innocent, léger, voire mièvre, est imprégné de noirceur, parle de désir et de transgression. L’inceste, par exemple, est abordé directement dans le conte Peau d’Âne et la comédie musicale Trois places pour le 26. Les veuves d’Une chambre en ville et desParapluies… sont attirées par l’amant ou le fiancé de leurs filles. Demy préférait enchanter le quotidien plutôt que de le fuir. Derrière les décors merveilleux et les chansons cultes (dont nous pouvons entendre la genèse dans les enregistrements de séances de travail avec Michel Legrand), il y a chez Demy de la cruauté, de la mélancolie. Demy est de ces réalisateurs qui abordent les dures vérités humaines à travers des films “irréalistes”. Et qu’y-a-t-il de plus irréaliste qu’une comédie musicale ? Demy s’est démené pour que le genre soit reconnu en France. Son premier long métrage, Lola, aurait été chanté et dansé s’il avait trouvé un producteur assez téméraire. Plus tard, sa rencontre avec Mag Bodard lui a permis de réaliser les plus grandes comédies musicales françaises : Les Demoiselles de Rochefort, hommage aux musicals hollywoodiens, et  Les Parapluies de Cherbourg, drame entièrement chanté, pour lequel Demy  et Legrand prévoyaient les mouchoirs des spectateurs sur leurs partitions ! Comme le chantent les jumelles, ce coffret est idéal “pour revivre un jour d’été, lorsque l’hiver s’est installé, et que votre cœur s’est glacé”…

Leave a Reply